Article du Progrès du 16 juin 2013

Article du Progrès du 16 juin 2013

Vendredi 14 juin, à l'école Georges-Pompidou, l'association l'Eveil-Plume, présidée par son fondateur, Patrick Chanéac, a décerné les prix de son 12e concours annuel de nouvelles. La soirée a rassemblé de nombreux écrivains compétiteurs (près de 70), avec pour la première fois une quasi égalité entre hommes et femmes. Des nouvellistes originaires de France (Paris, Arles, Marseille, Bordeaux) mais aussi de Suisse, n'ont pas hésité à venir participer à la remise des prix. Cinq écrivains ont été primés par un jury de 18 lecteurs bénévoles, et 33 ont vu leur texte publié dans un recueil. « Le choix des lecteurs est guidé essentiellement par la qualité littéraire, l'originalité du sujet et le coup de cœur ressenti », confie Patrick Chanéac. Créé par des amis, parmi lesquels des enseignants, ce concours a la particularité de poser certaines contraintes à l'auteur. Cette année, il fallait utiliser la phrase « Et ce jour-là, la musique a changé ma vie ».


Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : samedi 30 juin 2018