Synthèse des nouvelles

LA SYNTHESE DE MONIQUE


69 nouvelles…
Gros travail pour nous, lecteurs, rendu plus léger cependant par la musique  qui, tout au long de ces 2 mois, nous a accompagnés.
Restons dans cette ambiance : je vous propose une promenade, musicale, quelques étapes, quelques rencontres. Mystère garanti…il vous faudra lire le recueil de nouvelles pour avoir toutes les clés.
Place à la musique !
(1)                Beethoven

Quelque part en France, sur l'asphalte d'un été de sécheresse, dans une école de village ou une petite maison… Ecoutez…
(2)                Bach, suite pour violoncelle
Et puis en Bretagne, " la Bretagne des terres, timide et austère ", et jusque dans le nord, " face aux déferlantes de l'océan ",chez Gino, le pizzaïolo…
(3)                Verdi, la Traviata
Marseille, tout en haut d'une tour, et jusqu'au cœur de la Haute Ardèche ….
(4)                Mozart, concerto n° 23
Crémone, Venise, la Grèce et les Cyclades…
(5)                Rébétiko
Envolons-nous pour New York, en ce jour du 11 septembre 2001…
(6)                Bruce Springsteen
Retour en Europe, Berlin Ouest, au Berliner Philarmoniker…
(7)                Wagner, les Walkyries



Herbert Von Karajan en pleine répétition ! Ce fut une de nos belles rencontres…
Il y eut aussi un violoniste professionnel en plein désarroi, et ce guitariste de Memphis avec sa Gibson, tout désarçonné devant son fils, Jimmy…
(8)                Sweet home Chicago
Il y eut même un enfant aveugle et un malentendant, et une petite orpheline de Côte d'Ivoire, sauvée par un homme d'affaires !
(9)                Bécaud, Quand il est mort le poète
Et puis, en pleine sécheresse de l'année 76, cet ado "  dans le grand charivari de la puberté "…
(10)Pink Floyd, Echoes

Jamais non plus nous nous n'oublierons Mado et Mamette, les vaches montbéliardes, celles qui font " le meilleur beaufort de la région " !
(11)Bach, Variations Goldberg

                                                                                ********

Et ce jour-là, la musique a changé ma vie…
Ce fut parfois, rarement il est vrai, de manière négative : pour ce jeune bachelier attiré dans un traquenard par de jeunes loubards…
(12) Hip hop
pour cette jeune chanteuse pleine de promesses qui n'a rapidement qu'une idée en tête, " retrouver sa vie d'avant ", aux fourneaux !
et puis la prise de conscience d'une vie ratée…
(13) Starmania, le blues du businessman


Mais, le plus souvent, que de bonheur !
J'ai évoqué déjà nos vaches du Beaufortin, dont le lait s'est bonifié à l'écoute de la musique classique, mais n'ai rien dit encore du vieux Marcel chassant les étourneaux de ses cerisiers avec des airs d'opéra !
(14) Bizet, Carmen
A nous " les confitures, le kirsch, les tartes, la gnole, les cerises pendants d'oreilles " !


Plus sérieusement, des vies bouleversées : celle de notre petite sauvageonne de l'Ardèche devenue violoniste à l'Orchestre national de Lyon.
(15) Bach, Fugue
" Votre musique, dit-elle, a éveillé une vocation qui remplit d'allégresse toute ma vie. "
Et des vies sauvées !
(16) Bob Marley and the Wailers
" le message de Bob Marley devenu universel…"

Le plus souvent, découverte d'un monde nouveau insoupçonné…
" Comment décrire une musique quand on ne connaît rien ? (…) Elle a appris (…) que le morceau de piano qui lui donne l'impression de flotter dans les airs, c'est un Nocturne de Chopin " (17)

Embellissement du monde : " Dans un Berlin morcelé, un jour de grisaille et de froid, mais que le Maître a rendu plus merveilleux qu'un  jour d'été sous les tropiques… "

Pour Nicolas, notre petit aveugle, découverte d'un monde où la musique est liée  à la lecture, aux sciences, à l'histoire, à la littérature : "  Don Juan n'avait-il pas inspiré Mozart ? "




Terminons par quelques paradoxes pleins de délicatesse :
" Une légère palpitation sur la vitre, un reflet inattendu qui attira mon regard… " C'est ainsi que notre petit malentendant perçoit le passage de la fanfare. Aussi, dit-il plus loin : " sans un bruit, la musique a changé ma vie… "

Musique et silence…

Et que dire de notre rocker guitariste qui avoue, devant son fils endormi : " J'écoutais la respiration tranquille de Jimmy, une musique nouvelle pour moi. "

Musique du bonheur…

Bravo à tous !

Eh bien, dansons maintenant !
(18) Bill Haley, Rock around the clock !












Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : samedi 30 juin 2018